Cholestérol, que faire?

Vous êtes ici:
  • Home
  • Cholestérol, que faire?
ControChol® | Nutriment anti cholestérol

L’hypercholestérolémie est un « tueur silencieux» ; les premiers signes n’apparaissent que lorsque les artères sont déjà bouchées. Mieux vaut donc prévenir en consultant un médecin traitant qui fera des prises de sang à intervalles réguliers.  Dans un premier temps, en l’absence de facteurs de risque associés (hypertension artérielle, diabète, obésité, tabagisme, antécédents familiaux de maladies cardio-vasculaires), seul le cholestérol total (le «bon» et le «mauvais» cholestérol) sera généralement mesuré. Si le résultat est mauvais, un bilan sanguin plus approfondi (avec détermination du cholestérol HDL et des triglycérides) sera nécessaire.

Si le cholestérol LDL est produit naturellement par l’organisme, chez certaines personnes la présence d’un taux élevé de cholestérol peut également avoir une origine héréditaire.

En tout état de cause, la consommation de graisses (saturées) entraîne elle aussi une augmentation du taux de cholestérol dans le sang. C’est pourquoi il sera toujours nécessaire de modifier vos pratiques alimentaires et vos habitudes de vie.

Dans certains cas, votre médecin vous donnera un avis professionnel en fonction de votre situation spécifique et, si nécessaire, il vous prescrira un traitement.


Parlez-en à votre médecin

Lui/elle seul(e) sera à même de déterminer les risques éventuels que vous courez et de décider, après une prise de sang, de la marche à suivre pour maîtriser votre taux de cholestérol.

Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité dans les pays occidentaux. Le taux de cholestérol n’est toutefois qu’un facteur de risque parmi d’autres. Une vision globale de la situation s’impose. Arrêter de fumer est la mesure la plus efficace et elle permet aussi de faire des économies.
Un régime pauvre en graisses est fortement recommandé.
Un suivi du poids et de la pression artérielle, et la pratique d’une activité physique suffisante sont autant d’éléments susceptibles de réduire les risques.

Parlez-en à votre médecin, il/elle est le mieux placé pour vous indiquer les mesures qui s’imposent.

Ne fumez pas

Il est de notoriété publique que fumer nuit à la santé. Fumer endommage les parois des vaisseaux sanguins. Les graisses contenues dans le sang s’y fixent alors plus aisément, ce qui accroît les risques d’artériosclérose, surtout chez les personnes qui présentent un taux de cholestérol élevé. Si vous fumez, parlez-en à votre médecin, il/elle saura vous donner des conseils utiles ainsi que les moyens d’arrêter.

Mangez sainement
ControChol® | Nutriment anti cholestérol

Cliquez sur l'image

Comme l’organisme produit aussi du LDL à partir de la nourriture que vous consommez, il est utile de veiller à votre alimentation. Une alimentation équilibrée a en outre une incidence positive sur votre poids et sur votre état de santé général. C’est plus facile que vous ne le pensez !

1

Faites-vous plaisir

Mangez surtout des produits que vous aimez, les aliments à la fois sains et savoureux ne manquent pas.


2

Variez votre alimentation

Ne mangez pas la même chose tous les jours. Choisissez des aliments dans chacun des 4 groupes suivants :

  • pain, céréales (pour le petit-déjeuner), pommes de terre, riz, pâtes et légumineuses
  • fruits et légumes
  • produits laitiers, viande, poisson, œufs et substituts de viande
  • graisses et huile


3

Mangez modérément

La quantité de nourriture quotidienne nécessaire varie d’une personne à l’autre. L’apport calorique nécessaire diminue avec l’âge. Votre constitution, les efforts physiques que vous effectuez et votre sexe jouent également un rôle dans l’apport alimentaire nécessaire.
De manière générale :

  • hommes (30 -50 ans) : 2500 kilocalories par jour
  • femmes (30-50 ans) : 2000 kilocalories par jour


ControChol® | Nutriment anti cholestérol

4

Mangez des fruits et légumes

Mangez au moins 200-300 g de légumes et 2-3 portions de fruits par jour. N’hésitez pas à consommer des fruits frais au petit-déjeuner ou à vous préparer une salade pour le repas de midi.


5

Mangez des fibres

Les fibres alimentaires favorisent la digestion et réduisent le taux de cholestérol. Optez pour des produits complets!
Notez aussi que les fruits et légumes contiennent des fibres en quantité.


6

Consommez moins de graisses saturées

Contrairement aux acides gras saturés et trans, les acides gras insaturés sont bons pour la santé. Une consommation excessive de graisses saturées et trans augmente le taux de cholestérol dans le sang et, par conséquent, les risques de maladies cardiovasculaires.


7

Ne consommez pas trop de sel

Le sel augmente la tension artérielle. N’ajoutez pas ou peu de sel dans vos repas et évitez les plats préparés.


8

Buvez suffisamment

Buvez au moins un litre et demi par jour, principalement de l’eau, mais aussi du thé, du lait et du potage.


9

Ne buvez pas trop d'alcool

Bougez et faites une activité physique régulière

Rester inactif n’est jamais une bonne chose. Une activité physique suffisante contribue à réduire le taux de cholestérol et a une influence positive sur la tension artérielle.

Une activité physique régulière réduit donc le cholestérol et fait du bien à votre coeur. Il est conseillé de faire chaque jour au moins 30 minutes d’exercice physique. Ce n’est pas si compliqué qu’on ne le pense : le sport, l’aérobic, le pilates, la danse ou le vélo d’appartement, mais aussi la marche rapide, la bicyclette, repeindre ses murs, passer l’aspirateur et nettoyer le sol, tondre la pelouse...

Faites de l’exercice cinq fois par semaine, de préférence chaque jour pendant une demi-heure, en une fois ou en plusieurs sessions d’une dizaine de minutes. Notez que cette norme de 30 minutes (par jour) est un minimum. Plus, c’est encore mieux !

Bouger et faire du sport, comment commencer?

Commencez doucement et fixez-vous des objectifs réalistes.

Inutile de vous entraîner comme un sportif de haut niveau dès la première séance. Marcher une demi-heure après le repas fait déjà des miracles.

Une étude montre que même les efforts modestes sont bons pour la santé et réduisent le taux de cholestérol.

ControChol® | Nutriment anti cholestérol
  • Faites quelque chose que vous aimez, sans quoi vous risquez d’abandonner rapidement. Si vous n’aimez vraiment pas le jogging, vous n’arriverez jamais au bout d’un programme de jogging.

  • Tenez un journal de vos activités, dans lequel vous consignez vos progrès. Notez-y quand vous atteignez certaines étapes, par exemple courir 5 kilomètres sans vous arrêter, parcourir 20 km à vélo en une heure... N’hésitez pas à vous récompenser quand vous atteignez cette étape.

  • Visez à faire au minimum une demi-heure de marche par jour. N’hésitez pas à dépasser cet objectif.

  • Fixez-vous des objectifs. Souvent, les personnes qui veulent réduire le mauvais cholestérol réussissent plus facilement si elles ont un objectif en ligne de mire. La réalisation de l’objectif peut aller de pair avec une récompense.

  • Mettez-vous d’accord avec votre médecin pour ce qui est du programme d’exercice et demandez-lui de vérifier régulièrement votre taux de cholestérol.
Solutions naturelles

Il existe différentes solutions pour maîtriser son taux de cholestérol. Tout commence par une meilleure alimentation, mais parfois elle n'est plus suffisante.
Il existe d'autres solutions. Consultez votre médecin ou pharmacien pour plus de renseignements.

ControChol® | Nutriment anti cholestérol
La levure rouge de riz contient de la Monacoline K
La Monacoline K permet de maintenir un taux de cholestérol normal. La consommation quotidienne d'un équivalent de 10 mg de Monacoline K contribue au maintien du taux de cholestérol.


ControChol® | Nutriment anti cholestérol
Le thé vert
Le thé vert est riche en polyphénols dont les catéchines. Une tasse de thé vert contient en moyenne entre 80 mg et 120 mg de catéchines. Le thé vert aide à maîtriser le cholestérol et contribue au maintien de la santé cardiovasculaire.